Category Archives: Politique

Congrès annuel 2015 du Modem Essonne

Jeudi 17 juin, le Modem Essonne organisait son Congrès Annuel à Évry. Comme chaque année, c’est l’occasion de faire un bilan sur l’année politique passée ainsi que tirer des plans pour les mois à venir.

Cette année, élections régionales oblige, un invité de marque était présent pour l’occasion : Yann Wehrling, porte-parole du Modem et chef de file en Ile-de-France.

Bilan de l’année du Modem Essonne

Devant la centaine d’adhérents et sympathisants présents, Serge Gaubier a débuté le Congrès par un discours d’introduction. Réélu lui-même Président en fin d’année, il a commencé par rappeler les différentes et nombreuses élections internes ayant eu lieu avant de poursuivre par les résultats des élections départementales. Celles-ci ont vu l’élection de Sylvie Gibert au poste de Conseillère Départementale, une première pour notre mouvement depuis 30 ans !

L’année 2016 étant une année sans élections, elle permettra de se remettre au travail de fond avec notamment des cycles de formation prévus. Pour en savoir plus, lisez l’intégralité du discours d’ouverture de Serge Gaubier.

Le trésorier Fabien Micou a ensuite enchainé par un point sur les finances de la fédération, avec l’annonce d’un placement sur un compte solidaire dont 50% des intérêts seront reversés à une association solidaire, Essonne Active. Pour terminer, une modification du règlement intérieur a été votée après une longue discussion avec les militants présents.

Les élections régionales

La seconde partie du Congres a été dédiée aux élections régionales, avec une présentation des perspectives par Yann Wehrling : le premier objectif actuel est de travailler sur le programme que portera notre mouvement en Ile-de-France. C’est le sens des actions actuelles des chefs de file, entre déplacements à la rencontre de spécialistes, mais aussi discussions avec les militants. Quatre priorités et enjeux ont été définis : transports, logements, développement économique et pollution de l’air.

Les militants et sympathisants présents ont échangé avec Yann Wehrling sur ces thématiques avec plusieurs propositions et débats. Ils ont également insisté sur la nécessité de porter une vision éthique de la politique avec l’exigence de moralisation que porte le MoDem : par exemple, revoir les trop nombreuses agences régionales ou encore une révision des rémunérations des élus.

Sur le plan stratégique, les discussions auront lieu dans un second temps à partir de septembre. Le MoDem souhaite cependant un changement de majorité, l’équipe sortante étant jugée usée et Claude Bartolone ayant été choisi par défaut pour régler des problèmes de pouvoir internes au PS. Pour ce faire, nous privilégierons une alliance large mais dans le respect du programme établi.